La prestation

Comment est calculé le tarif de l'éco-pâturage ?

Notre tarif évolue en fonction de plusieurs paramètres : surface à entretenir, linéaire de clôture nécessaire, besoin en abris et abreuvoirs, etc.

Le coût au m² est dégressif par rapport à la surface : plus la surface est grande et plus le coût au m² diminue.

En comparaison avec une tonte mécanique et chimique, l’éco-pâturage coûte en moyenne 25% moins cher.

Nous vous invitons à nous contacter pour toute demande de devis.

Quelle est la surface minimum pour installer des animaux ?

La surface minimum est de 2000 m². Il est possible de regrouper plusieurs entreprises/collectivités ayant des pelouses voisines pour que cette surface minimum soit atteinte. Nous proposons dans ce cas une offre mutualisée, ce qui est financièrement très intéressant.

Est-ce possible lorsqu’il y a plusieurs espaces de pelouse distincts au sein d’une même entreprise ou collectivité ?

Oui, et dans ce cas nous nous chargeons du déplacement des animaux sur chacune des zones au cours de l’année. Chaque zone doit avoir une surface minimum de 500 m².

Proposez-vous des offres globales pour la totalité des espaces verts ?

Oui. Grâce à nos paysagistes partenaires, nous proposons des offres globales intégrant l’éco-pâturage et les prestations annexes (ramassage des feuilles, taille des haies, etc.).

Quel est l'aspect esthétique de la pelouse avec un entretien par les moutons ?

Les moutons maintiennent en permanence une hauteur d’herbe située entre 10 et 15 cm. Vous n’aurez pas un green de golf, mais une prairie entretenue tout au long de l’année.

Qui s'occupe des soins vétérinaires ?

Nous nous occupons du suivi complet de la prestation, notamment des soins vétérinaires. Le coût annuel reste fixe pour vous, quoi qu’il arrive.

Le matériel

Quels types de clôtures peuvent être mis en place ?

Nous installons du grillage à moutons avec maille progressive. En fonction de vos besoins et de la configuration du site, nous proposons des clôtures de différentes hauteurs posées sur des piquets en châtaignier ou en acier galvanisé. Nos clôtures sont fixes et non électrifiées.

Comment faites-vous pour l’alimentation en eau ?

Nos abreuvoirs sont à niveau constant, ils se remplissent donc automatiquement. Nous les fixons soit sur une alimentation en eau présente sur la pâture, soit sur une cuve de 1000l.

Comment sont fabriqués les abris ?

Les abris sont fabriqués en bois local (cèdre) naturellement imputrescible qui ne subit aucun traitement chimique.

Les animaux

Y-a-t-il des nuisances liées à la présence de moutons ?

Non, aucune. Le mouton d’Ouessant est silencieux. Etant donné la faible concentration en moutons sur les pelouses (1 pour 1000 m² en moyenne), il n’y a aucune odeur. Les crottes sont de petite taille et se décomposent rapidement dans le sol.

Installez-vous des brebis et des béliers ?

Oui, et il y a donc des naissances tous les ans chez nos clients !

Les moutons d'Ouessant sont-ils tous de couleur noire ?

Environ 20% des moutons d’Ouessant sont blancs. Tous les autres sont noirs.

Que se passe-t-il si un animal est malade ?

Nous intervenons dans les 24h pour prendre en charge l’animal malade, puis nous vous tenons informé des soins effectués. Il faut savoir que le mouton d’Ouessant est un animal rustique, il attrape donc très peu de maladies.

Les moutons sont-ils mangés ?

Non, nos moutons passent leur vie sur les pelouses de nos clients, au grand air, puis meurent de vieillesse. Un mouton d’Ouessant vit en moyenne 10 ans.

Les moutons mangent-ils de tout ?

Les moutons mangent tout, sauf les ronces, les chardons et les orties. Nous passons régulièrement le rotofil (débroussailleuse) sur les refus (ce que les moutons ne mangent pas) pour garder un aspect esthétique correspondant à votre besoin.

Les moutons ne mangent pas les arbres qui ont l’écorce solide. Nous protégeons les jeunes arbres présents sur la pâture.

Peut-on donner à manger aux moutons ?

Il est primordial de ne pas donner à manger aux moutons, pour préserver leur bon état de santé.

Y-a-t-il des risques de vols ?

Le faible poids du mouton d’Ouessant le rend peu intéressant pour la consommation de viande. Le risque de vol est donc quasi inexistant.

L’élevage des moutons correspond-il au cahier des charges de l’agriculture biologique ?

Oui, totalement. Nos techniques d’élevage en plein air limitent très fortement les maladies et donc les traitements nécessaires.

Installez-vous différents types d'animaux ?

Oui, nous nous adaptons à la typologie des espaces sur lesquels nous faisons paître nos animaux. Nous travaillons principalement avec des races anciennes comme le mouton d’Ouessant ou la chèvre des fossés.

D’autres questions ?