Une gestion durable des espaces verts grâce aux animaux

L’éco-pâturage est une pratique ancestrale actuellement remise au goût du jour.

L’idée est simple : installer des animaux pour entretenir les espaces verts publics ou privés.
Ces animaux restent toute l’année sur place et leur état de santé est suivi avec attention afin d’assurer leur bien-être.

En France, plus de 150 entreprises et 300 collectivités ont engagé une démarche dans ce sens.

Un intérêt écologique et social

En comparaison avec un entretien mécanique ou chimique, l’éco-pâturage a de nombreux avantages d’un point de vue écologique et social.

Eco-pâturage

Vecteur de lien social
Faible empreinte carbone
Développe la biodiversité
Pas d’accidents du travail
Coût réduit

Tonte mécanique et chimique

Produits phytosanitaires
Nuisances sonores
Déchets verts
Pollution

screen-shot-12-07-16-at-10-12-am

Après avoir installé des ruches, il était naturel de mettre en place l’éco-pâturage. C’est une action à la fois pédagogique, écologique et économique. Les élèves sont très heureux de pouvoir assister à l’arrivée des animaux !

– Christophe Gautier, Directeur d’école à Nantes

De nombreux espaces adaptés

Surface minimum : 2 000 m².

Quartiers résidentiels

Hôpitaux

Sites de traitement de déchets

Maisons de retraite

Stations d’épuration

Ecoles

Centrales solaires

Bassins de rétention d’eau …

La sauvegarde des races anciennes

Les races anciennes comme le mouton d’Ouessant ou la chèvre des fossés appartiennent au patrimoine mondial de l’humanité, et il est essentiel de participer à leur sauvegarde.

Grâce à sa faible taille et à sa rusticité, le mouton d’Ouessant est idéal pour l’éco-pâturage. Avec une taille maximum de 50cm au garrot, il s’agit du plus petit mouton du monde ! Originaire de l’île d’Ouessant, il est parfaitement adapté au climat de l’Ouest de la France.

Mouton d'Ouessant5

La chèvre des fossés, aussi appelée chèvre commune, est une race rustique originaire de Bretagne et de Basse-Normandie. Elle est « spécialiste » pour débroussailler les plantes ligneuses, comme les ronces ou le lierre par exemple. Un programme de conservation de cette race a été mis en place dans les années 1990, puis elle a été reconnue officiellement en 2005.

chevre-des-fosses

Un service professionnel clés en main

  • 1

    Audit

  • 2

    Installation du matériel : clôtures, abri, abreuvoir

  • 3

    Arrivée des moutons

  • 4

    Visites régulières et suivi intégral de la prestation

Vous avez des questions ?