A quelle date ont lieu les mises-bas ?

Les Moutons de l’Ouest a fait le choix de travailler avec des races de moutons rustiques – le mouton d’Ouessant et le mouton Landes de Bretagne. Ce sont des races “saisonnées” : les agneaux naissent à une seule période de l’année, au printemps, principalement en mars/avril.

Certaines races sont aptes au désaisonnement et leur période sexuelle peut être modifiée de façon naturelle ou artificielle.

La saison sexuelle des brebis – aussi appelée “oestrus” – se manifeste lorsque la durée du jour diminue – en fin d’été et à l’automne, avec un pic en octobre/novembre. Ensuite, la durée de gestation d’une brebis est de 5 mois, plus précisément entre 142 et 152 jours.

La période de repos sexuel des brebis – aussi appelée “anoestrus” dure de février à fin juillet.

La reproduction de la brebis est non seulement saisonnière mais aussi cyclique. L’activité sexuelle se manifeste régulièrement tous les 17 jours en moyenne.

Les agnelles peuvent être mises à la reproduction dès la première année, mais il est préférable d’attendre qu’elles pèsent au moins les 2/3 de leur poids adulte.

La saisonnalité des mâles est moins marquée que celle des brebis.

Deux nouveaux agneaux sur le site d’éco-pâturage d’une collectivité

Chez Les Moutons de l’Ouest, nous avons entre 50 et 100 naissances par an. Comme nos moutons ne vont pas à l’abattoir, nous dimensionnons le cheptel en fonction des clients en éco-pâturage.

Les mises-bas ont lieu chez nos clients et il nous arrive même de recevoir des faire-parts de naissance !

La prolificité

Ce terme désigne le nombre moyen d’agneaux par brebis et par an.

Comment savoir si une brebis va mettre-bas ?

Une brebis qui a été en présence d’un bélier reproducteur lors de la saison sexuelle a de très fortes chances d’être “pleine” et de mettre-bas au printemps suivant.

Deux techniques existent pour s’assurer de la présence d’un ou plusieurs agneaux :

  • Un vétérinaire peut venir réaliser des échographies à partir du 35ème jour de gestation
  • Au cours du 5ème mois de gestation, le foetus double de son poids, et l’éleveur peut alors sentir l’agneau bouger sur le côté droit du ventre de la mère

Que faire lors d’une mise-bas ?

Les races de moutons choisies par Les Moutons de l’Ouest mettent bas le plus souvent la nuit, de façon naturelle. La brebis se met à l’écart du troupeau pour être au calme.

Dès sa naissance, l’agneau peut se mettre sur ses quatre pattes ! La mère lèche son petit pour qu’il soit propre et se réchauffe. Il est capital qu’il puisse téter la mère au plus vite pour absorber le colostrum qui contient des éléments nutritifs et des anticorps.

Observation d’un agneau et de sa mère

Si l’agneau tête bien sa mère et qu’il marche bien sur ses quatre pattes, nous laissons la mère et son petit au calme pendant les premiers jours de vie de l’agneau. Lors du bouclage nous vérifions leur bon état de santé et notons le sexe de l’agneau.

Le sevrage

Afin d’éviter la consanguinité, les agneaux sont séparés de leur mère lors du sevrage qui a lieu environ 3 mois après la mise-bas. Les agneaux vont alors sur de nouveaux sites d’éco-pâturage.

Notre travail au quotidien auprès du cheptel des Moutons de l’Ouest, est aussi visible sur Facebook & Instagram !