Les Moutons de l’Ouest réalise une visite de suivi sur chaque site d’éco-pâturage au minimum deux fois par mois. Cette fréquence est nécessaire afin d’assurer le bien-être des animaux.

L’observation du troupeau

Dans un premier temps, il est primordial de bien observer le troupeau en montrant sa présence de façon progressive. Les animaux doivent être groupés : un animal qui reste à l’écart du troupeau doit être surveillé car il a potentiellement un problème de santé. Lorsque les animaux sont debout, il est aisé de regarder la présence de diarrhées, d’écoulement des yeux, de boitements, l’absence d’une boucle d’identification, etc.

Si des soins doivent être donnés, les animaux sont regroupés dans une zone de contention pour une intervention sans stress.

Nous avons l’habitude de créer des “rituels positifs” avec les animaux. L’idée est de venir toujours au même endroit, avec le même seau contenant le même aliment concentré, afin que les moutons puissent nous identifier positivement et créer un climat de confiance.

Lors de nos visites, nous contrôlons aussi le bon état du matériel présent sur le site d’éco-pâturage : clôtures, abris, abreuvoirs, cuves, etc.

L’observation de la pousse de l’herbe

Les Moutons de l’Ouest se charge de trouver la bonne adéquation entre le nombre d’animaux et la pousse de la végétation. Les animaux doivent pouvoir manger convenablement et le client doit être satisfait de l’entretien du site d’éco-pâturage. La hauteur de l’herbe reste entre 10 et 15cm.

Chaque année, un entretien mécanique complémentaire (tracteur broyeur, débroussailleuse) peut être réalisé de façon localisée, sur les refus de pâturage.

Nous ajustons la pression de pâturage au cours de l’année en fonction de la pousse de la végétation : de nouveaux animaux peuvent arriver au printemps et repartent en hiver lorsque la végétation a diminué.

Les rotations de parcelles

Il est conseillé de déplacer le troupeau sur plusieurs parcelles au sein d’une même zone d’éco-pâturage, pour les raisons suivantes :

  • Diminuer la propagation des parasites : laisser une parcelle vide pendant au moins trois semaines (la durée de vie des parasites) fait mourir les parasites qui n’ont plus leur animal hôte pour survivre.
  • Mieux gérer l’enherbement : prioriser des zones mieux entretenues pour les clients (les zones les plus visibles), laisser des parcelles pour l’hiver, etc.

La zone de contention

Les animaux regroupés dans la zone de contention

Les animaux du cheptel des Moutons de l’Ouest sont regroupés sur chaque site d’éco-pâturage dans une zone de contention, aussi appelée zone technique.

Elle permet de réaliser les soins (tonte, bouclage, suivi des mises-bas, etc.), d’installer l’abri, l’abreuvoir automatique, les blocs de sel, les compléments alimentaires (argile blanche par exemple).

La relation client

Dans un objectif de transmission et de pédagogie, Les Moutons de l’Ouest souhaite partager aux clients les informations sur la vie du troupeau.

Pour cela, un référent éco-pâturage est nommé chez chaque client. Cette personne reçoit un guide pour observer le troupeau et appeler le numéro d’astreinte des Moutons de l’Ouest si besoin.

Un bilan écrit est réalisé après chaque visite de contrôle. Cela permet de suivre chaque site d’éco-pâturage pour anticiper les prochains actions et informer les clients.

Notre travail au quotidien auprès du cheptel des Moutons de l’Ouest, est aussi visible sur Facebook & Instagram !